Le livre unique

créé par un passionné de reliure et restauration de livres anciens.

Alain Bombard, la survie au bout du crayon

Le LIVRE : 

Comment réchapper au naufrage de son embarcation,
sans eau douce ? 

Cette question Alain Bombard (1924-2005), médecin passionné par la navigation se l’est posée et a expérimenté ses spéculations à bord de son Hérétique, frêle canot gonflable sur lequel il a volontairement dérivé au début des années 1950.
En octobre 1952, il quitte Monaco avec l’espoir de traverser l’Atlantique et de prouver que l’on peut survivre à un naufrage.
Ce n’est que deux mois plus tard qu’il atteint enfin la Barbade, diminué mais bien vivant.
C’est cette odyssée moderne qu’il décrit dans son Naufragé Volontaire qui parait au début de l’année 1953 aux Editions de Paris.

Notre exemplaire, tiré sur papier Johannot, porte le numéro 212 mais aussi la dédicace de l’auteur.

Le texte de cet article et la reliure sont de Vincent Bottasso-Daideri.

Publié par Philippe. 

La RELIURE : 

(En cliquant sur le nom vous arrivez directement sur l'explication)

Protégée par une chemise et un étui.

Elle est réalisée en plein maroquin bleu nuit...

...mosaïquée de maroquins gris et jaune. 

Le titre en caractères bâton est poussé à la feuille d’or.

Les gardes à charnières sont quant à elles habillées de moire bleu roi.

Alain Bombard, la survie au bout du crayon

La mosaïque, sertie au carbone
est réalisée selon la technique de la mosaïque bombée.

Alain Bombard, la survie au bout du crayon

LEXIQUE : 

Chemise : protection destinée à protéger la reliure des rayons du Soleil et de la Lune. Généralement réalisée sur la reliure achevée, son dos reproduit le véritable dos de la reliure. La chemise est toujours glissée dans un étui qui assure une protection optimale de la reliure.
Étui : protection dans laquelle glisse la reliure. L’étui est destiné à protéger les plats et les coins d’une reliure, mais permet aussi de conserver la reliure bien serrée lorsque celle-ci a tendance à se déformer. 
Maroquin : sorte de cuir obtenu à partir de peaux de chèvres. Il est aisément reconnaissable à son gros grain irrégulier.
Mosaïque : Technique qui consiste à incruster des pièces de cuir dans un cuir de fond. Plusieurs techniques existent selon l’effet désiré. On peut incruster la mosaïque en découpant sa forme exacte dans le cuir de support puis en y plaçant le cuir de couleur différente. Mais on peut aussi réaliser une mosaïque bombée en la collant directement sur le cuir de support et en la sertissant de manière à obtenir un effet de relief. 
Gardes : désigne les premières pages d’un livre relié qui font la jonction entre le livre et la reliure. Elles sont généralement constituées d’un morceau de papier plié en deux, mais elles peuvent aussi être réalisées en divers matériaux.
Charnières : sur les reliures de luxe, les gardes sont renforcées par une pièce de cuir qui joue le rôle de charnières, ce qui les rend plus résistantes et esthétiques.
Moire : tissu au motif caractéristique, similaire à des petites vagues. Il est généralement employé dans la réalisation de  reliures luxueuses.
Caractères Bâton : type de caractères utilisé pour le titrage des livres. Il est reconnaissable à ses formes géométriques, les lettres étant constituées de « bâtons ».
Dorure à la feuille d’or : technique qui consiste à appliquer une feuille d’or sur un livre puis d’y imprimer le titre à l’aide d’un fer chaud. 

SOURCES :

Véronique Laroche-Signorile.
Il y a 65 ans, la folle aventure d'Alain Bombard naufragé volontaire,
article paru le 19/10/2017 dans le Figaro

Retour haut de page en cliquant sur le lien.

Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article