Le livre unique

créé par un passionné de reliure et restauration de livres anciens.

Sous le soleil exactement, Louis Cappatti érudit niçois

Le livre :

Il est des auteurs qui connaissent mieux les rayonnages des archives et des bibliothèques que les bibliothécaires eux-mêmes.

Érudit amoureux de son pays, Louis Cappatti semble avoir fait partie de cette catégorie. Né en 1886 à La Trinité, il fait des études de droit et, après avoir combattu durant la première guerre mondiale, il abandonne cette orientation pour se consacrer à la recherche historique.
C’est une facette de celle-ci qu’il livre dans Sous le linceul bleu qu’il publie en 1949 aux Éditions Ludographiques Françaises.
Il y raconte quelques passages de l’histoire du Comté de Nice, où l’Histoire côtoie le conte.
Louis Cappatti s’éteint en 1966 à Nice, après avoir occupé sa vie à mettre en lumière l’histoire de son pays.
Plus que ses ouvrages historiques et littéraires, on lui doit d’avoir redonné vie à l’Armanac Nissart, institution nissarde.
Il dirigea notamment la publication du numéro du centenaire de l’annexion de Nice à la France et du Mémorial de Nice (ouvrage qui fera peut-être l’objet d’un prochain article).
Romantique tardif, Louis Cappatti fut nissart dans le plus entier et noble sens du terme.

Texte et reliure sont proposés par Vincent Bottasso-Daideri
Publié par Philippe

La reliure :
(En cliquant sur le nom vous arrivez directement sur l'explication) 

Réalisée en plein cuir de chèvre oasis bleu clair, chemise et étui ont été conçus pour la protéger.

Sous le soleil exactement, Louis Cappatti érudit niçois

Le premier plat est habillé d’un décor d’inspiration surréaliste obtenu par le mélange géométrique d’à froid au carbone et de dorure à l’or. On pourrait y voir un rayon de soleil plonger dans la mer, rehaussé de gouttes d’eau symbolisées par des triangles noir et or.

Finalement, la chemise et l’étui sont habillés d’un papier à la colle, faisant rappel à l’esprit marin.

Lexique :

Éditions Ludographiques Françaises : société d’édition fondée en 1924 par Henri Daniel. Elles ont principalement publié des ouvrages sur la région niçoise.
Armanac Nissart : Publication nissarde. Fondée en 1903 par Jules Eynaudi, elle a pour objet tout ce qui touche au pays niçois et garantie une place centrale à la langue nissarde.
Pour en savoir plus sur les derniers numéros de l’Armanac, on se tournera vers le site de la Fédération des Associations du Comté de Nice   qui en a repris la publication en 2004.
Cuir oasis : type de cuir obtenu à partir de peaux de chèvres.
Le cuir de chèvre qui prend diverses appellations selon la forme de son grain, est le cuir le plus utilisé en reliure. On distingue le maroquin, cuir à gros grains, le chagrin au petit grain régulier et l’oasis qui présente un grain semblable à des rides.
Chemise : protection destinée à protéger la reliure des rayons du Soleil et de la Lune. Généralement réalisée sur la reliure achevée, son dos reproduit le véritable dos de la reliure. La chemise est toujours glissée dans un étui qui assure une protection optimale de la reliure.
Étui : protection dans laquelle glisse la reliure. L’étui est destiné à protéger les plats et les coins d’une reliure, mais permet aussi de conserver la reliure bien serrée lorsque celle-ci a tendance à se déformer. 
Carbone : La dorure au carbone consiste à faire chauffer un outil (dit fer à dorer) sur lequel est gravé un motif et de l’appliquer ensuite sur une feuille de carbone, qui encre le motif, puis de l’apposer sur la reliure. Le motif ainsi obtenu est similaire à la technique de l’à froid, qui  consiste à brûler le cuir à l’aide d’un fer chaud jusqu’à l’obtention d’une teinte noir du motif gravé sur le fer.
Papier à la colle : type de papier décoré obtenu par mélange de colle d’amidon et de pigments. A l’origine peu couteux à réaliser, les papiers à la colle furent abondamment utilisés dans la confection de demi-reliures.

Sources :

Les informations biographiques concernant Louis Cappatti sont issues de l’Anthologie des écrivains du Comté de Nice, sous la direction de Ralph Schor et édité en 1990 aux Editions Serre (Pages 365-366).

Les informations concernant Les éditions Ludographiques Françaises et l’Armanac Nissart sont issues du Mémorial de Nice, publié en 1961 aux Editions de l’Armanac Nissart.

Retour en haut de page en cliquant sur le lien. 

Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article